Comme un air de Printemps en plein hiver

Ce jour-là de février, compte tenu des conditions plus que printanières, j’avais décidé une virée à Biarritz . Bien que je ne sois pas un Aigle, mon voyage a commencé comme dans Hotel California : sur une autoroute déserte…Toutefois, à peine quittée l’autoroute, là les choses se compliquèrent. En effet,  » up ahead in the distance, I saw… » des centaines et des centaines de 4L bariolées responsables d’un embouteillage sur 4 à 5 kilométres…30 minutes de ralentissement.. 

Faut dire que j’avais choisi mon jour…. 

Merci au 4L Trophy ( cliquez sur Merci pour en savoir plus )

Bon, je m’en suis quand même bien sorti , en me faufilant « à la Toulousaine » dans la circulation, en évitant de justesse de percuter le fourgon des flics venus tenter de réguler le trafic et bien qu’un convoi exceptionnel tractant une rame de tramway (?!) en rajoutait une louche question blocage de rond-point…

Et là, vraiment, je le reconnais : ça valait le coup…

DSC_0271  DSC_0273

 

DSC_0275  DSC_0327  DSC_0347

 

DSC_0354  DSC_0353

 

 

Laisser un commentaire

Maisonvillelongue |
Mathildeetsesphotos |
Photosavoyardes |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | DECLIK Photos
| Dmvpotager
| Jenn & Jim