• Accueil
  • > Archives pour septembre 2016

Archive pour septembre, 2016

Sur la route d’Alméria

 

Aller à Alméria par avion, c’est , depuis Toulouse, passer par Madrid. Ville que j’ai visité il y a 2 ans puisque j’avais décidé de visiter les musées du Prado, Thyssen et de la Reine Sophie. J’en ai profité pour faire quelques photos. Mais pas de monuments..J’ai fait un tour dans le quartier populaire de Lavapies, proche de la gare d’Atocha…et je me suis spécialisé dans les rideaux et devantures de magasin….DSCN0476 DSCN0492DSCN0496DSCN0551

 

DSCN0511       Celui-ci, appartenant à une taverne fermée depuis longtemps est philosophiquement très intéressant …

DSCN0549DSCN0502DSCN0524DSCN0489

Commentaires

Histoire de plages et de palmiers

 

 

Bon d’accord, ma petite Hyundai n’avait rien de la voiture de sport de Crocket/Burnet et Tubbs mais j’avoue que, compte tenu du nombre de palmiers au mètre carré autour de ma résidence,  je me suis au départ cru à Miami…malheureusement, sans les vices….

DSCN1263  DSCN1343  DSCN1356  DSCN1347

DSCN1345  Revoir ces photos me rappelle une chanson de Gainsbourg…Ne manquerait-il toutefois pas quelque chose ? Cherchez l’erreur….

Comments (1)

Que d’eau, que d’eau !! Mais quel bleu…!!

Et toujours ce bleu profond de la mer….

DSCN1321DSCN1330    DSCN1324   DSCN1325

Commentaires

Superbes lumiére et couleurs andalouses

 

 

A la descente de l’avion qui m’amenait à Alméria, j’ai d’abord récupéré la voiture que j’avais loué …une Hyundai toute neuve qui avait du mal à passer le 110 et qui ne digérait pas la moindre côte… J’ai discuté photo avec l’employé, qui me vantait les

couleurs et la  lumière du Cabo de Gata…C’est en allant dans un petit village nommé San José que j’ai compris ce qu’il voulait dire…

DSCN1273 le bleu magnétique de la mer….DSCN1280 l’ocre et orangé de la terreDSCN1301

 

Et le bleu du ciel…

 

DSCN1300

Commentaires

Mes aventures dans le lointain far west

J’étais dernièrement en vacances du côté d’Alméria..Andalousie.. paysages désertiques superbes gâchés par l’urbanisation désordonnée et des kilomètres de serres en plastique blanc qui produisent toute l’année les fruits et légumes de l’Europe..

Bref, voulant échapper à tout cela, je pris un matin la route pour Tabernas, un village isolé en plein désert. Surprise, au détour d’un virage, le shérif du comté m’indique la direction d’une route en terre ..je m’engage alors sur une route poussiéreuse et cabossée et j’arrive dans un village. Painful Gulch, vous savez là où Lucky Luke régla avec son six coups la rivalité entre les O’hara et les O’ Timmins… 19.8 euros, tout de même, le droit d’entrée..

DSCN1238 Espérant me refaire, j’avisais la banque du patelin que je décidais de cambrioler.DSCN1226

 

Hélas, je me suis fait serrer par les adjoints du shérif, et voici ce qui faillit être ma dernière demeure, si Clint n’était intervenu

DSCN1221  Et encore, en étant optimiste, car un autre sort m’attendait, je le crains…DSCN1229

Comments (1)

Maisonvillelongue |
Mathildeetsesphotos |
Photosavoyardes |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | DECLIK Photos
| Dmvpotager
| Jenn & Jim